Valérie Cordier - ETHNIC-CITY

L'histoire d'un sac

Un ami m’a dit un jour : « Lorsqu’un esprit ouvert fait une découverte, tout peut arriver »

C’est exactement ce qu’il se passe quand je crée un sac!

Je laisse libre cours à ma curiosité sans imposer d’itinéraire à mes créations. Je détourne au fil de mes découvertes, des objets, des matières, des techniques dont je n’imagine même pas encore l’existence.

Et à ce moment-là, tout peut devenir source d’inspiration.

Commençons par les sacs alimentaires, par exemple !
Je les déniche dans des marchés improbables ! Les premières fois, les vendeuses me regardaient d’un air étrange ! Maintenant elles me connaissent !
Ces sacs sont méticuleusement triés et lavés avant d’être transformés en sac à main Valérie Cordier

Il en de même pour les cuirs,
je les sélectionne parmi des milliers de peaux pour trouver la couleur parfaite et la texture désirée. Ne sachant pas ce qui sera disponible, je compose souvent mes gammes de couleur assise au milieu des cuirs, directement chez mes fournisseurs

Le sourcing est la base de mes créations.

Cela demande de l’imagination, mais aussi de l’endurance et un certain sens de l’équilibre… !

Tous ces efforts sont payants puisque, au final, rien ne se perd et tout se récupère !

Je ré-enchante des matériaux déjà existants et je les transforme en produit tendance de qualité.

On appelle ca l’UP-CYCLING.

Mais le ré-enchantement s’applique aussi aux savoirs-faire, à l’artisanat et à l’art !

J’adore l’art ethnique, et on en trouve beaucoup au Vietnam.

Depuis des générations, des minorités tissent pour leur usage personnel de magnifiques étoffes.

J’ai rencontré un groupe de tisseuses de la minorité Thai.

Ensemble, nous avons réinterprété leurs couleurs et réussi à créer une toile à la fois traditionnelle et moderne .

C’est une démarche à la fois esthétique et éthique qui me permet non seulement d’avoir des tissus exclusifs, mais aussi d’apporter un soutien à cette communauté et remettre en lumière leur savoir faire ancestral.

Une fois tous ces trésors récupérés, je peux commencer la création à proprement parler !

Je joue avec les matières, les mets côte a côte, bout a bout, je les mélange, j’hésite et …je recommence !

Cela peut prendre beaucoup de temps pour trouver la bonne combinaison.

Car à ce stade du travail c’est encore la matière qui guide la création et non l’inverse.

Mais la création ne serait rien sans la production !

J’ai la chance de travailler avec des producteurs expérimentés et ouverts d’esprit, qui, comme moi, sont passionnés par leur travail.

Nous travaillons en équipe et nous nous faisons confiance !

Moi pour leurs compétences et eux pour ma créativité. (et ce n’est pas toujours évident !)

Nous testons tous les sacs et nous n’hésitons pas retourner a nos crayons ou a nos machines pour les améliorer au fil des ans.

Le détail est une de mes signatures.

Je tiens à ce que mes sacs soient aussi originaux à l’intérieur qu’a l’extérieur.

Je veux qu’ils soient pratiques, surprenants et faits pour durer.

Tout cela ne serait pas possible si mes partenaires ne prenaient pas autant de soin et d’amour à fabriquer mes sacs que moi à les créer.

Tout ce travail, ses voyages et cette curiosité ont donne naissance a
Emile, Clyde, Arthur, Manuel et bien d’autres encore…

Je souhaite que mes créations soient une “Invitation au Voyage”. Une évasion dans le temps et dans l’espace où les identités, les héritages et le quotidien se mélangent.

Mes sacs ont un passé, et avec vous, un futur.

star